PAGE D'ACCEUIL LES OEUVRES MUFESSIR LES ARTICLES CONTACT
Les articles
NOTRE ARTICLE ECRIT
Les categories Les categories

Général Général
CLÉ DU BONHEUR MATÉRIEL ET SPİRİTUEL
Print Facebook Twitter Google | 2013-01-07

PREMİERE CLÉ

UNE CLÉE DE LA PORTE DU BONHEUR MATÉRIEL ET SPİRİTUEL

Une clé du Coran pour transformer à la santé et tous ce qu’il y a de bien, les moments ou nous sommes tristes, lorsque notre cœur souffre, les maladies matérielles et spirituelles nous entourent. Lorsque nous utilisons cette clé, tous les organes de notre corps, l’âme, le cerveau, le cœur, notre égo, la mémoire etc. tourne des énergies négatives aux énergies positives. Cette clé éloigne les énergies négatives et actives les énergies positives.


Ceci est un remède magnifique contre les palpitations cardiaques, les mauvais œil, les djinns et le diable, notre égo et nos ambitions, c'est-à-dire contre tous les énergies négatives qui se voient ou pas.
On peut utiliser cela avant les examens et les conférences. Dans les périodes d’insomnies également nous pouvons tranquilliser le corps avec cette méthode. Si ce système de traitement avait été testé et observé dans un laboratoire, alors de grands résultats auraient été obtenus.


Cette clé se compose de la SOURATE SHARH (Ouverture- 94ème sourate dans le Coran) et de la SALAWAT cité pour notre Prophète.

  1. Je m’assoie ou je m’allonge d’une façon tranquille
  2. Avec les yeux fermés j’inspire du nez et je respire de la bouche 5 fois tranquillement
  3. Je mets ma main droite sur mon cœur et je lis 3 fois la SOURATE SHARH
  4. A nouveau 5 fois j’inspire du nez et je respire de la bouche, puis je lis 3 fois la SALAWAT dans la paume de mes mains et je caresse tout mon corps que je peux rejoindre avec la paume de mes mains.

 

DEUXIÈME CLÉ

Une grande éloge et citation pour s’élever dans la prière

Préface

Le Pharaon : «Dit : ‘’C’est moi votre Seigneur, le très-haut.’’ » NAZIAT 79/24

Allah Teala et Le Subhanul Hakk de Moise (as) et Aaron (as) a dit : « Allez vers Pharaon : il s’est vraiment rebellé. Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou (Me) craindra-t-il ? » TA-HA 20/43-44


Lors de l’inclination et de la prosternation de la prière de Tahajjud tu dois citer : Ô mon Allah ! Lorsque Tu envoie Tes prophètes (as) au Pharaon qui se prend pour Dieu, Tu leurs dit de parler gentiment. Dans ce cas pour Ton serviteur qui se prosterne devant Toi en citant ‘’SUBHANE RABBIYEL ALA’’ avec Ton ordre et pour Ton consentement, de quelle façon est TU doux ! Ne rejoindra Tu pas Ton serviteur a Ton consentement !


A l’inclination : SUBHANE RABBIYEL AZIM


A la prosternation : SUBHANE RABBIYEL ALA


Rasulallah (sas) a cité pour ces mots : “Kelimetânî, hafifetânî alel lisânî, sakiletânî fil mizânî, habibetânî, iler-Rahmânî.”

Signification approximative : Deux mots, légère en citation, lourd sur la balance et adorable au Miséricordieux. Voici ces mots : Subhânallahi ve bihamdihi Subhâne Rabbiyel-Azîm.

Subhânallahi ve bihamdihi Subhâne Rabbiyel-Azîm ve Subhâne Rabbiyel-âla, ces citations doivent se lire lors des inclinations et prosternations des prières.

A l’inclination : SUBHANE RABBIYEL AZIM


A la prosternation : SUBHANE RABBIYEL ALA


Lors de l’inclination de la prière de Tahajjud il doit se lire plus exactement ainsi :


Subhânallahi ve bihamdihi Subhâne Rabbiyel Azîm. Bi Subhânihî ve bi hamdihî el-Aliyyi el-Azîm.

Ve bi Subhâni ve bi hamdi melâiketihî edjmaîn.

Ve bi Subhâni ve bi hamdi Nebiyyihil Kerîm, İmamul-enbiya vel murselîn.

Ve bi Subhâni ve bi hamdi cemî-il enbiyâi vel murselîn.

Ve bi Subhâni ve bi hamdi evliyâihi ve ibâdihis-sâlihîn.

Ve bi Subhâni ve bi hamdi halkihî edjmaîn.

Ve bi Subhâni ve bi hamdi kulli shey’in sabbaha bi hamdihî li ebedil ĕbidîn. Tesbîhan ve hamden dâimen bi devâmike ve bâkiyen bi bekâike ya Aliyyu ya Azîm, ya Allah.

Signification approximative :


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah qui est loin de tous les défauts. Je louange et célèbre la Gloire d’Allah Sublime et Noble avec Sa célébration et Sa louange.


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange des Anges.


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange de l’Imam Kerim (sas) des Prophètes et des messagers (as).


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange de tous les Prophètes et messagers (as).


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange de tous les compagnons d’Allah et des serviteurs vertueux (as).


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange de tous les êtres créés.


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange de chaque chose jusqu'à l’infini éternel. Je louange et célèbre Ta Gloire en continue de Ta continuité et durant toute Ta survie éternel.

Ô Le Sublime et Noble ! Ô Allah !


Lors de la prosternation de la prière de Tahajjud il doit se lire plus exactement ainsi :


Subhâne Rabbiyel âla. Bi Subhâni Rabbiyel âla.

Ve bi Subhâni melâiketihî edjmaîn.

Ve bi Subhâni Nebiyyihil Kerîm, İmamul-enbiya vel murselîn.

Ve bi Subhâni cemî-il enbiyâi vel murselîn.

Ve bi Subhâni evliyâihi ve ibâdihis-sâlihîn.

Ve bi Subhâni halkihî ecmaîn.

Ve bi Subhâni kulli shey’in sabbaha li ebedil ĕbidîn. Tesbîhan dâimen bi devâmike ve bâkiyen bi bekâike ya Rabbiyel âla, ya Allah.

Signification approximative :


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah qui est loin de tous les défauts. Je louange et célèbre la Gloire d’Allah Sublime et Noble avec Sa célébration et Sa louange.


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange des Anges.


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange de l’Imam Kerim (sas) des Prophètes et des messagers (as).


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange de tous les Prophètes et messagers (as).


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange de tous les compagnons d’Allah et des serviteurs vertueux (as).


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange de tous les êtres créés.


Je louange et célèbre la Gloire d’Allah avec la célébration et la louange de chaque chose jusqu'à l’infini éternel. Je louange et célèbre Ta Gloire en continue de Ta continuité et durant toute Ta survie éternel.

Ô Le Sublime et Noble ! Ô Allah !

Prof. Magdi Dawoud
Page d'acceuil Les oeuvres Mufessir Les articles Contact
YouTube
Facebook
Twitter